Qualys

Security CommunityLa communauté des experts sécuritéen savoir plus

SecurityVibesQualys Community

Left content

Microsoft s’attaque aux virus avec un antidote gratuit

auteur de l'article Jerome Saiz , dans la rubrique Menaces

Commentaires Commentaires fermés sur Microsoft s’attaque aux virus avec un antidote gratuit

Titan n’est pas encore l’antivirus promis par Microsoft, mais on s’en approche : ce désinfecteur gratuit est capable d’éradiquer une dizaine des vers et virus les plus courants, et il sera mis à jour tous les mois.


C’est un début d’année particulièrement chargé pour Microsoft sur le front de la sécurité : après la version bêta de son anti-spyware, l’éditeur livre aujourd’hui un désinfecteur gratuit, nom de code Titan. Mais contrairement à l’anti-spyware, ce pseudo-antivirus est en version finale et il restera gratuit.

De son vrai nom Windows malicious software removal tool, l’outil est en partie basé sur les techniques acquises par Microsoft après le rachat de l’éditeur GeCAD Software. Mais il s’agit surtout de la compilation de tous les outils de désinfection spécifiques publiés depuis le début de l’année dernière. Ce Windows malicious software removal tool n’est ainsi finalement qu’une coquille intelligente pour ce qui était autrefois une collection d’outils séparés. Dans sa première incarnation, il réunit les désinfecteurs pour une dizaine des parasites les plus communs, de MyDoom à Sasser, en passant par Blaster, Nachi ou Ject.

Mais la nouveauté est surtout son évolution : ce désinfecteur sera désormais mis à jour tous les mois, automatiquement et gratuitement.

Une interface particulièrement épurée.

Microsoft indique que l’objectif de cette initiative n’est pas de remplacer un anti-virus, mais de le compléter. A première vue, l’intention est louable. Mais il semble tout de même difficile d’imaginer qu’un antivirus commercial classique puisse avoir besoin d’aide pour éradiquer des parasites aussi évidents que la dizaine reconnue actuellement par ce nouvel outil. En revanche, il s’agit pour Microsoft d’une excellente occasion de tester les routines de désinfection (l’aspect le plus difficile de la lutte antivirale) de son prochain antivirus, tout en offrant une solution fort pratique aux utilisateurs qui n’ont pas encore installé d’antivirus sur leur PC.

A noter toutefois que nouvel outil ne permet que d’analyser le disque dur à la demande, et qu’il n’offre donc aucune protection en temps réel. Mieux vaut opter pour un vrai antivirus si vous le pouvez. En revanche, pour qui n’en dispose pas, il serait dommage de ne pas télécharger désinfecteur gratuit… à condition de l’utiliser régulièrement !

Téléchargement : le Windows malicious software removal tool est disponible par le biais du Software Update de Microsoft.


Vous avez aimé cet article?

Cliquez sur le bouton J'AIME ou partagez le avec vos amis!

Notez L'article

Participez ou lancez la discussion!

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Étiquettes

Archives

Ce site est une archive des messages à SecurityVibes de Septembre 2000 à Juillet 2014. S'il vous plaît visitez le Qualys Community pour les dernières nouvelles.